Communiqué – Résolution concernant le futur centre hospitalier (CHAU)

4 avril 2022

Retour aux nouvelles

Résolution concernant le futur centre hospitalier affilié universitaire (CHAU), l’accessibilité et la mobilité durable

CANTLEY, le 30 mars 2022 – Lors d’une séance ordinaire du conseil d’administration de Transcollines, sous la présidence de monsieur Francis Beausoleil, à laquelle il y avait quorum, le conseil a procédé à la résolution suivante :

AFFILIÉ UNIVERSITAIRE (CHAU), L’ACCESSIBILITÉ ET LA MOBILITÉ DURABLE

R22-03-22 

ATTENDU QUE le gouvernement du Québec souhaite bâtir un nouveau centre hospitalier affilié universitaire (CHAU) à vocation régionale afin d’augmenter le nombre et de rendre plus accessibles les services de soins de santé en Outaouais;

ATTENDU QUE Transcollines a pour mission d’assurer la mobilité durable des personnes sur le territoire de la MRC des Collines-de-l’Outaouais et de contribuer à son développement en Outaouais rural;

ATTENDU QUE l’accessibilité et l’aménagement du territoire sont des déterminants de la santé reconnus par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et que la Stratégie de mise en œuvre 2015-2025 du programme national de santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux affirme l’importance de l’action concertée sur les déterminants de la santé;

ATTENDU QUE 73% des déplacements en transport adapté sur le territoire des Collines-de-l’Outaouais sont des déplacements hors territoire, alors que la délocalisation des services de soins de santé et leur centralisation augmentent déjà cette part à 86% pour les déplacements liés à l’accès aux soins de santé;

ATTENDU QUE toute centralisation supplémentaire ou délocalisation de service du territoire des Collines-de-l’Outaouais vers un centre hospitaliser hors territoire aurait un impact négatif quant aux déplacements en mode durable et à l’accessibilité aux soins de santé pour la population des Collines-de-l’Outaouais;

ATTENDU QUE les activités du futur CHAU engendreront de nouveaux déplacements tant pour les utilisateurs de services que pour les 5000 travailleurs estimés;

ATTENDU l’importance du transport dans l’émission des gaz à effets de serre et la crise climatique actuelle;

ATTENDU QUE le gouvernement du Québec a adopté une politique de mobilité durable et qu’il est en voie d’adopter une politique nationale d’architecture et d’aménagement du territoire dont les objectifs visent à favoriser une mobilité et un aménagement durables, notamment en révisant les pratiques de localisation pour les projets d’infrastructures publiques d’envergure;

ATTENDU QUE le conseil municipal de Chelsea a pris position dans ce dossier et signifié que le choix du site pour le futur CHAU privilégie le centre-ville de Gatineau afin d’éviter l’étalement urbain, favoriser le transport en commun et protéger les milieux naturels;

ATTENDU QUE le conseil municipal de Gatineau a pris position dans ce dossier et signifié que le choix du site pour le futur CHAU doit se faire en cohérence avec les orientations du schéma d’aménagement de la Ville de Gatineau et des circuits existants de transports collectifs et actifs;

ATTENDU QUE la Société de Transport de l’Outaouais a pris position dans ce dossier et signifié que le choix du site pour le futur CHAU doit favoriser un site localisé à proximité d’un axe structurant de transport collectif existant ou à venir et demandé au gouvernement du Québec de s’engager à payer 100 % des coûts liés à la desserte de transport collectif pour le futur CHAU;

ATTENDU QUE la localisation du CHAU dans un lieu central de la Ville de Gatineau, déjà bâti et situé à proximité des axes structurants de transport collectif et actif, permettra une meilleure accessibilité pour l’ensemble de la population de l’Outaouais, ainsi qu’une optimisation des infrastructures et des services existants;

IL EST PROPOSÉ par monsieur Pierre Guénard ET APPUYÉ À L’UNANIMITÉ;

DE SIGNIFIER au gouvernement du Québec qu’il est impératif que la construction du futur CHAU ne soit pas l’occasion de délocaliser ni de centraliser aucun service présentement offert localement sur le territoire des Collines-de-l’Outaouais;

DE SIGNIFIER au gouvernement du Québec l’importance de favoriser un site localisé à proximité d’un axe structurant de transport collectif existant ou à venir pour l’emplacement du futur CHAU;

Cette proposition est adoptée à l’unanimité.

-30-

Francis Beausoleil
Président de Transcollines
f.beausoleil@villelapeche.qc.ca
(819) 360-9350

Chantal Mainville
Agente de communication
chantal@transcollines.ca
(819) 456-1114 | Poste 2409